Accueil > Enseignements > Spécialités en Tle > Spé Mathématique (TS)

Spé Mathématique (TS)

mercredi 2 avril 2014, par Mme Charlier

Modalités :

- Deux heures par semaine, non dédoublées.
- Dans l’épreuve de mathématiques du baccalauréat, les spécialistes ont un exercice sur 5 points portant sur le programme de la spécialité.
- Le coefficient de mathématiques est 9 pour les spécialistes, 7 pour ceux qui choisissent une autre spécialité.

Programme :

deux thèmes répartis sur plusieurs chapitres en alternance :
• arithmétique ( environ 5 mois)
• matrices et suites (environ 3 mois)

exemple : Raymond Queneau (1903-1976) romancier et poète français était également mathématicien à ses heures. Dans « Bâtons, chiffres et lettres » en 1965, il compare la formation d’une phrase au produit de deux matrices. Qu’a -t-il voulu dire ?

L’enseignement de spécialité s’appuie sur la résolution de problèmes divers ( systèmes de codage, modélisation, étude de marches aléatoires,..)

En particulier, l’arithmétique fait appel à de nouveaux types de démonstrations. C’est une bonne école pour structurer sa pensée et pour approfondir la logique des raisonnements, ce qui permet de progresser dans la partie spécifique.

Importance du choix de la spécialité pour l’orientation

Ce choix peut être décisif par exemple pour une orientation soit en classe préparatoire MPSI, soit en ECS ( puisque dans cette voie, il n’y a plus ni physique, ni chimie, ni svt)

Il est utile aussi pour ceux désirant travailler dans l’informatique, l’arithmétique étant essentielle dès que l’on passe à la théorie.