Accueil > Enseignements > TPE > TPE : Rédiger l’introduction

TPE : Rédiger l’introduction

dimanche 23 octobre 2016, par Mme Chagnon

- Ne rédiger l’introduction du TPE qu’après avoir fait le plan détaillé. C’est le seul moyen de garantir une cohérence à l’ensemble du travail.
- Employer des tournures impersonnelles.

Une introduction est une sorte d’« entonnoir » : on part du général pour arriver au particulier.

1) D’abord, on amène le sujet :
- partir d’un constat, d’une observation étonnante ou quotidienne
- ou bien partir d’un exemple qui contient les thèmes abordés ensuite
- ou bien partir d’un historique (toutefois, si c’est le cas, attention à ne pas trop entrer dans les détails)

2) Ensuite, on cerne le sujet :
- définir les termes du sujet
- définir son contexte spacio-temporel

3) On relie le sujet au débat :
- définir les raisons du choix du sujet
- relier le sujet au thème national
- relier le sujet aux deux disciplines concernées

4) On pose le problème :
- formuler la problématique en posant clairement une question : voir la page sur la problématique.

5) On annonce le plan :
- Exemple : « Dans la première partie, nous verrons… Dans la deuxième,… Dans la dernière partie,... »
- Exemple : « D’abord,… Ensuite,… Enfin,… »
- Exemple : « Certes,… Cependant,… Dès lors,… »
- Exemple : « Après avoir analysé…, on verra que… »

NB. Ces amorces sont certes lourdes mais garantissent un minimum de clarté. Attention aux tournures embrouillées.


EXEMPLE

Prenons l’exemple d’un TPE sur la désobéissance civile.

1) D’abord, on amène le sujet :
Exemple : "En 1955, en Alabama, Rosa Parks refuse de céder sa place dans le bus à un homme blanc," etc.

2) Ensuite, on cerne le sujet :
Définition et caractéristiques de la désobéissance civile.

3) On relie le sujet au débat :
- sujet choisi pour ses liens à l’actualité (mouvements tels que Occupy Wall Street, Indignez-vous, Nuit debout, etc.) ainsi que par intérêt PERSONNEL pour la figure de Martin Luther King, etc.
- ce qui relie (avis PERSONNEL) ce sujet au thème "Individuel et collectif" ou alors "pouvoirs et société"
- ce qui relie (avis PERSONNEL) ce sujet à l’histoire / aux SES / à l’anglais...

4) On pose le problème :

"Quelles relations la désobéissance civile entretient-elle avec son contexte politique et social ?" / "La désobéissance civile constitue-t-elle... ?"

5) On annonce le plan :

Exemple : "Après avoir présenté les origines et la naissance de la désobéissance civile aux XIXe et XXe siècles, il s’agira ensuite de définir quelles formes la désobéissance civile endosse de nos jours, et ce, pour défendre quelles valeurs. Enfin, il importera d’analyser les limites de ce mode d’action."

TOTAL : UNE PAGE MINIMUM / DEUX PAGES MAXIMUM
L’introduction représente environ 10% : pour un développement de 20 pages, compter 2 pages pour l’introduction.