Accueil > Enseignements > Spécialités en Tle > Spé Mathématiques (TES)

Spé Mathématiques (TES)

jeudi 23 janvier 2014, par Mme Turboult

Horaire : 1h30 par semaine.
Coefficient : 7.

L’enseignement de spécialité prend appui sur la résolution de problèmes.

L’étude de situations conduit à un travail de modélisation et place les élèves en position de recherche.

Les thèmes abordés sont particulièrement propices à l’utilisation des outils informatiques (logiciels de calcul, tableur) et à la mise en œuvre d’algorithmes.

Les graphes probabilistes permettent d’étudier des phénomènes d’évolution simples et de faire un lien avec les suites.

Les matrices sont présentées comme des tableaux de nombres. Au même titre que les graphes, elles apparaissent comme des outils pour résoudre des problèmes.

Le niveau d’approfondissement des notions est guidé par les besoins rencontrés dans la résolution des problèmes traités. Les thèmes abordés ne doivent pas faire l’objet d’un développement théorique. (Extrait du BO. du 8 au 13 octobre 2011)

L’épreuve au Baccalauréat
L’épreuve est d’une durée de trois heures pour tous les candidats (spécialistes comme non-spécialistes). Le coefficient est de 5 pour les non spécialistes, de 7 pour les spécialistes.
L’épreuve de Mathématiques en spécialité ne diffère de celle non spécialité que sur un exercice. Elle se compose :
- de trois exercices communs qui portent sur le programme obligatoire. (sur 15 pts)
- d’un exercice sur le programme de spécialité (sur 5 pts) ; les autres candidats traitent un autre exercice qui portent sur le programme obligatoire (sur 5 pts).