Accueil > Enseignements > CDI > Centre de documentation : politique documentaire

Centre de documentation : politique documentaire

dimanche 12 janvier 2014, par Mme Chagnon

Mise en place d’une politique documentaire et d’une politique d’acquisition concertées

Les buts d’une politique documentaire sont pluriels : il s’agit non seulement d’organiser la gestion collective des ressources documentaires pour en faciliter l’exploitation pédagogique mais aussi de réussir à disposer d’un fonds attrayant et pertinent, ce qui optimise ses potentialités d’utilisation.

Il s’agit également d’assurer la formation des élèves à la recherche, et, parallèlement, de développer chez eux le goût de la lecture et de la culture. Un autre objectif est de favoriser une orientation responsable et réaliste grâce à l’espace réservé aux conseillères d’orientation.
Enfin, la politique documentaire se donne pour objectif aussi d’accroître l’implication des professeurs au Centre de documentation et l’intégration du Centre dans le lycée.

La gestion du fonds est le socle sur lequel reposent les activités pédagogiques du centre de documentation. Malgré les efforts fournis, le fonds s’avère encore trop souvent ancien ou inadapté. Si son renouvellement passe par le maintien voire l’augmentation des crédits d’acquisition, il passe aussi par la définition de modalités précisées par une politique d’acquisition pluriannuelle. En partenariat, la documentaliste et les professeurs doivent définir leurs choix et objectifs concernant l’acquisition, le traitement et l’utilisation des ressources documentaires.

Les grands axes de cette politique sont :

- Concernant les activités pédagogiques de formation à la recherche : la mise en place d’un programme de formation à la recherche documentaire de la seconde à la terminale (programmation d’au minimum trois à quatre séances par an par classe, en concertation avec les professeurs, sur les horaires de discipline) ; ainsi qu’une collaboration renforcée avec les collègues pour déterminer les achats à faire.

- Concernant l’incitation à la lecture et l’ouverture culturelle : une collaboration renforcée avec les professeurs de lettres pour les acquisitions de fictions, une communication renforcée avec tous les professeurs pour l’organisation de sorties, un accroissement du vivier de partenaires culturels et de fournisseurs. Le CDI doit se positionner en tant que pôle culturel et lieu d’exposition.

- Concernant l’éducation à l’orientation : une collaboration renforcée avec les COP pour mettre en valeur leur documentation en même tant qu’une incitation à l’auto-documentation chez les lycéens.

- Concernant l’amélioration de la rotation et de l’exploitation des ressources documentaires : une formation systématique des collègues à l’utilisation des ressources ; une réflexion commune sur les achats comme sur le désherbage ; une réflexion commune sur l’accessibilité des ressources et équipements, ainsi que sur les modalités de leur gestion.